Découvrez le forfait de post-stationnement

À la suite d’un changement, les autorités municipales françaises gèrent le stationnement. Cette décision a entraîné une augmentation des frais de stationnement. Selon le cabinet EasyPark, près d’un tiers des Français ne paient pas leurs amendes de stationnement lorsqu’elles sont ventilées par région. La majorité des Français n’apprécient pas de payer un droit de stationnement pour leur véhicule et ne sont que 22% à penser qu’ils doivent payer le montant de leur ticket donné par le parcmètre.

Les jeunes ne pensent pas payer le ticket de stationnement

Même si les autorités pensaient que l’augmentation des amendes était la meilleure solution à ce problème, la recherche a découvert que les jeunes conducteurs sont particulièrement hésitants à payer les contraventions de stationnement. En réalité, seuls environ 44 % des Français âgés de 25 à 34 ans évitent de payer une amende de parcmètre.

A lire aussi : Achat d’une voiture : qu’en est-il du le droit de rétractation ?

Forfait de post-stationnement : la somme peut aller jusqu’à 60€

Entre le 1er janvier et maintenant, la réforme du stationnement a été promulguée, remplaçant l’amende par un droit fixe après la réalisation d’une infraction de stationnement. Par conséquent, si vous ne payez pas votre ticket de stationnement, vous recevrez un avis d’infraction avec le prix fixe indiqué que vous devez payer. Le montant dépend de la rue et du quartier, ainsi que de la municipalité. Toutefois, si votre amende était auparavant fixée à 17 €, elle peut atteindre jusqu’à 60 € dans certaines zones. L’avis peut être envoyé par courrier ou remis directement à votre automobile lorsque vous le recevez. Un mois après la réception de l’avis, l’automobiliste a un mois pour contester l’amende de post-stationnement.

Laisser un commentaire