Quand Mazda RX-7 est en mode Long Tail

C’est de la haute-couture automobile dont il est question ici, ce qui est probablement la meilleure façon de la décrire. Avant d’examiner les éléments qui distinguent ce guerrier Wankel d’une RX-7 ordinaire, gardez à l’esprit que son design est davantage une expression extrême destinée à inspirer les autres qu’un véritable kit de carrosserie qui irait sur une voiture dans le monde réel.

Sachez toutefois que les pixels de la voiture ont été inspirés par le monde des sports mécaniques, selon l’artiste numérique Khyzyl Saleem (the_kyza), qui les a conçus.

Le design : un incontournable dans le domaine de l’automobile

Le design distinctif du véhicule est souvent attribué à ses origines de course. L’arrière à longue queue (groupe C), la prise d’air sur le toit et l’énorme séparateur avant qui faisait partie de la construction du véhicule sont tous des exemples d’influences de la course automobile sur cette voiture (F1).

L’extrémité arrière inférieure exposée rappelle les monstres du Groupe C, tandis que les côtés du véhicule ont été mis à jour sur le plan aérodynamique (IMSA). L’arrière inférieur exposé rappelle maintenant les voitures du Groupe C. Vous remarquerez des pièces de matériel à la place du conducteur, ce qui est probablement dû au fait que ce jouet peut se tenir debout tout seul. Toutefois, supposons que vous puissiez retirer les composants autonomes et glisser ce siège pour obtenir un contrôle correct dans un monde numérique.

A lire aussi : Achat d’une voiture : qu’en est-il du le droit de rétractation ?

D’autres points à connaitre

L’artiste a également lancé cette épiphanie dans le cadre d’une série de coups de projecteur sur une plateforme de musique libre de droits, que vous pouvez lire dans la description du post Instagram.

C’est pourquoi les jantes du marché secondaire ressemblent à ces pneus sans air. S’il était appliqué aux voitures, ce design balayerait très certainement le secteur de l’après-vente.

Laisser un commentaire